Sécurité en voyage et sur le sentier

Même si de nombreux voyageurs sont inquiets à l’idée de voyager au Moyen-Orient car c’est une région réputée pour subir des violences politiques, des millions de touristes visitent la Palestine tous les ans en toute sécurité. Les cas de violence sont généralement localisés à des lieux habituellement conflictuels et les étrangers ne sont pas la cible de ces violences. Bien que le vol à la tire et autres petits délits puissent être un problème dans certaines grandes villes et dans les lieux touristiques majeurs, les taux de criminalité et d’enlèvement sont extrêmement bas dans l’ensemble de la région et sont semblables à ceux de la plupart des pays européens. Cependant, le harcèlement sexuel envers les femmes est répandu dans le Moyen Orient en général ; nous déconseillons aux femmes de randonner ou de voyager

seule. Par ailleurs, la connaissance de certaines considérations culturelle peut aider les voyageurs à minimiser certains risques lorsqu’ils voyagent dans la région.

Contactez l’organisation Masar Ibrahim et ses tour-opérateurs locaux pour de plus amples informations concernant la situation sur le terrain dans des zones spécifiques et les risques actuels pouvant affecter votre voyage. Dans les régions où la randonnée n’est pas répandue, l’un des moyens de réduire les risques de danger est de partir avec un guide local. Les guides locaux peuvent expliquer à ceux qui vivent dans les communautés sur le chemin pourquoi vous voyagez dans leur région et participer à chasser toute suspicion selon laquelle vous pourriez avoir d’autres mobiles. Engager un guide local contribue aussi à l’économie locale et donne un travail consistant à utiliser ses connaissances sur la région et son expertise.

PRÉCAUTIONS À PRENDRE LORS DE LA RANDONNÉE

Comme pour toute randonnée, il existe des précautions pour assurer sa sécurité que les voyageurs doivent avoir en tête lorsqu’ils se préparent à parcourir le Sentier d’Abraham (Masar Ibrahim) à pied.

EAU

L’eau est la ressource la plus importante à laquelle il faut penser lorsque l’on fait une randonnée ; s’hydrater trop peu entraîne des risques pour la santé et des inconforts. Prévoyez bien la quantité suffisante que vous transporterez, vérifiez les endroits où vous pourrez vous recharger en eau et souvenez-vous de vous hydrater et de remplacer les électrolytes au fur et à mesure que vous marchez. Afin rester hydraté, il est recommandé de boire avant même de ressentir la soif.

Nous vous conseillons de transporter au moins trois litres d’eau lors d’une marche par des températures douces et un minimum d’un litre par heure de marche en cas de températures élevées.

L’eau du robinet dans la plupart des régions que traverse le Sentier d’Abraham (Masar Ibrahim) est généralement traitée et doit normalement être sans danger ; mais bouillir l’eau ou boire de l’eau en bouteille sont des options qui comportent moins de risques. Chaque fois que possible, nous vous conseillons d’utiliser des bouteilles d’eau durables et réutilisables afin de limiter votre impact environnemental avec les bouteilles à usage unique.

Le soleil

Certaines parties du Sentier d’Abraham (Masar Ibrahim) traversent des zones exposées au soleil et sans ombre où le soleil peut être particulièrement intense même en dehors de l’été. Il est très important que les randonneurs se protègent bien du soleil, particulièrement lors des mois les plus chauds. Emportez un chapeau à bords longs, de la crème solaire (indice solaire de 30 minimum), du baume à lèvres avec un indice de protection, des lunettes de soleil, des pantalons et des tee-shirts à manches longues (voir notre liste de suggestions pour faire votre sac). Pendant les grandes chaleurs, commencez votre marche tôt, évitez de marcher pendant les heures les plus chaudes et faites des pauses à l’ombre.

Pluie, crues subites et autres évènements défavorables

La saison des pluies dure trois à quatre mois par an, le reste de l’année étant généralement sec. Pour faire de la randonnée pendant la saison des pluies, équipez-vous d’un imperméable imper-respirant (type Gore-tex) et d’un couvre-sac imperméable et transportez tous vos objets de valeur dans des sachets plastique à fermeture zip ou un sac de compression imperméable. Une cape de pluie peut aussi vous être utile comme équipement de pluie une-pièce. En cas de pluie et de températures basses, l’hypothermie est ce qui peut vous arriver de plus grave. Assurez-vous d’avoir toujours avec vous des vêtements secs de côté (dont une paire de chaussettes) pour vous changer au cas où vous soyez trempés par une averse. Habillez-vous de manière à pouvoir retirer des couches pour éviter d’avoir trop chaud ; gardez en tête que la sueur peut vous mouiller et vous faire prendre froid tout autant que la pluie.

Les crues subites sont le vrai danger dans certaines régions durant la saison des pluies ; si vous prévoyez de faire de la randonnée dans des zones basses en altitude ou des wadis (oued) profonds, renseignez-vous auprès des partenaires locaux ou des autorités.

Informez-vous toujours sur les conditions météorologiques locales avant de commencer une randonnée sur le sentier. Vérifiez les températures, les prévisions des précipitations et tous les facteurs environnementaux qui pourront affecter votre voyage (vents violents, tempête de sable, crue subite, etc.).

Les animaux

Même si les animaux sauvages ne représentent pas un grand danger pour les randonneurs sur le Sentier d’Abraham (Masar Ibrahim), il est bon de savoir comment réagir si vous vous retrouvez face à un animal. Il existe quelques espèces de serpents venimeux dans la région ; mais il est rare d’en voir et il existe très peu de témoignages de contact ou de morsure. Pour se protéger des morsures de serpents, rien de tel que de porter des pantalons longs et des chaussures épaisses. Vous pourrez aussi voir des moustiques, des abeilles, et d’autres insectes à dard dans beaucoup de régions le long du sentier. SI vous êtes particulièrement allergique aux piqûres d’insectes, emportez avec vous les médicaments appropriés (comme des antihistaminiques et de l’épinéphrine). Il se peut que vous vous voyiez aussi des chacals ou des sangliers sauvages ; restez groupés si vous les rencontrez.

La majorité des morsures et d’attaques d’animaux dans le monde est due aux animaux domestiques. Vous pourrez apercevoir des chiens de temps en temps à certains endroits sur le sentier (souvent hors de chez eux ou accompagnés du berger). Les chiens aboient généralement pour défendre leur territoire ; cela peut sembler intimidant mais il est mieux de les ignorer. Les chiens ne s’éloignent pas du territoire qu’ils gardent. Le simple fait de s’arrêter et de ramasser une pierre pendant que vous marchez montre aux chiens que vous êtes capables de vous défendre et cela les gardera à distance. Dans le cas où un chien s’approcherait de manière agressive, n’établissez pas de contact visuel, retournez-vous ou fuyez ; même mieux, demandez de l’aide aux locaux en criant.

En cas d’urgence

Même si vous êtes parfaitement préparés, des situations d’urgence peuvent se produire sur le sentier. Lorsque vous préparez votre randonnée, regardez bien les routes et les points d’accès qui peuvent être utilisés en tant que voie d’évacuation d’urgence. En cas d’urgence, restez calme et souvenez-vous de chercher à vous protéger vous-même en même temps que vous essayez d’aider les autres. Nous vous recommandons d’avoir sur vous un téléphone portable avec une couverture de réseau locale ou une carte sim locale.

Enregistrez les numéros d’urgence locaux sur votre téléphone :

Territoires israéliens/palestiniens : 101

Les soins médicaux sont accessibles dans les villes plus grandes le long du sentier ou à proximité. En cas de blessures graves, choisissez plutôt d’être transféré dans un hôpital dans la plus grande ville la plus proche pour des soins médicaux les plus modernes et professionnels. Nous vous conseillons aussi de contracter une assurance de voyage qui inclut une assurance rapatriement vers votre pays en cas d’urgence médicale ou sanitaire.