Cuisine palestinienne

Si vous venez d’un autre pays, cette culture unique en son genre vous accueillera à bras ouverts. Les Palestiniens sont connus pour leur chaleureuse hospitalité et si vous êtes accueillis chez l’un d’eux, ils vous serviront plus de nourriture que ce que vous pourrez manger. De nombreux plats sont faits à base de viande, les végétariens auront donc du mal à refuser un tel acte de générosité.

Le petit-déjeuner palestinien

Un petit-déjeuner traditionnel consiste en un pain pita chaud, du houmous fraîchement préparé, un abricot frais ou de la gelée de poire, du fromage de chèvre frais, de l’huile d’olive accompagnée de zaatar (un mélange d’épices contenant du thym séché, des graines de sésame et du sel) et peut-être du foul, des pois à base d’ail à tartiner. Il est de coutume de rompre un morceau de pain pita et de le tremper dans l’une des crèmes et des garnitures assorties.

  • Pain tabouna

Les tabounas, que l’on trouve encore dans les régions rurales de la Palestine, sont des fours à pains communs pour cuire le pain sur des pierres chaudes.

 

  • Pâtisseries Ka’ak

Le ka’ak est un pain en forme d’anneau, légèrement sucré et généreusement parsemé de graines de sésame. La plupart des locaux le dégustent accompagné d’œufs fraîchement cuisinés ou des falafels cuits et y ajoutent du zaatar (thym) et du sel.

Plats principaux

  • Musakhan

Le musakhan est un repas rural de fête et une spécialité des régions du nord de la Palestine. Le plat, généralement cuisiné pendant la saison de la récolte des olives, consiste en des morceaux de poulet servis sur du pain tabouna et recouvert d’une grande quantité d’oignons gorgés d’huile d’olive.

 

  • Mansaf

Le mansaf est un plat traditionnel qui donne l’eau à la bouche. Il est préparé à partir d’agneau (des morceaux de taille conséquente, pour faire montre de générosité) cuisiné dans une sauce de yaourt déshydraté et fermenté. Il est servi généralement avec du riz sur un grand plat avec une couche de pain plat et garni avec des amandes et des pignons de pin.

 

  • Feuilles de vigne farcies

Vous découvrirez le goût savoureux des feuilles de vigne palestiniennes, farcies avec un mélange de viande et de riz épicé, cuites jusqu’à ce qu’elles soient tendres et servies

avec un peu de jus de citron pressé et un bol de yaourt frais.

Café

Dans la société palestinienne, boire du café est un acte figé socialement et un rituel. Une tasse de café peut vous être offerte dans différents contextes : que ce soit le matin avec le voisin ou lors de funérailles ; dans les foyers, servir le café est un acte de politesse pour marquer la fin d’une visite.

Desserts

  • Knafeh

Couche de fromage de chèvre blanc, doux et mou, recouverte d’une fine couche de nouilles kadaïf, servie avec un sirop sucré aromatique et parsemée de pistaches pilées.

 

  • Biscuits de fête: Ma’moul

Les ma’amouls sont servis pour Noël, Pâques et le Ramadan. Ces sont des gâteaux de semoule fine farcis avec de la pâte de dattes et des noix mélangées avec du sucre et de la cannelle.