Coopératives de femmes

Au cœur des villages et des cinq gouvernorats traversés par le Sentier d’Abraham (Masar Ibrahim al-Khalil), on trouve 17 coopératives de femmes chacune avec un niveau de développement différent. En plus de cartographier et de baliser le sentier pour le plus grand plaisir des randonneurs, l’association Masar Ibrahim apporte son soutien à ces coopératives avec un double-objectif : valoriser le patrimoine culturel et soutenir l’économie locale.

Depuis l’étape la plus au nord du Sentier d’Abraham, à Jénine, à travers les cinq gouvernorats et jusqu’à Hébron, les coopératives de femmes produisent à la fois des spécialités culinaires locales (shadeah, za’atar,  yaourt, beurre, cornichons, confitures…) mais aussi des objets artisanaux et notamment des broderies palestiniennes traditionnelles.

Le Sentier d’Abraham (Masar Ibrahim al Khalil) a pour but d’amorcer et de renforcer le rôle des femmes dans la société palestinienne. L’équipe de Masar Ibrahim s’est rapprochée de ces coopératives de femmes dans le but de leur apporter son soutien et de promouvoir davantage leurs produits. Dans le cadre de cette collaboration, l’équipe a mené des entretiens avec les femmes, les a observé travailler sur des projets spécifiques ou en train de cuisiner et a filmé de courtes vidéos de leurs conversations et de leurs lieux de travail.

L’organisation Masar Ibrahim promeut et accompagne les femmes dans le processus de vente de leur artisanat et leur propose des formations. L’objectif de ce soutien continu est le développement de leurs produits locaux et l’enrichissement de la vie des communautés de femmes.

L’équipe de Masar Ibrahim est fière de vous présenter leur travail. Toute remarque ou question concernant le travail et les produits de ces coopératives de femmes est la bienvenue. Nous espérons que vous aussi soutiendrez leur travail.

Rencontrez les coopératives des femmes sur Masar Ibrahim (le sentier d’Abraham):

  • All
  • Coopérative de femmes d` jéricho
  • Coopérative de femmes d'hébron
  • Coopérative de femmes d’bethléem
  • Coopérative de femmes d’Jenin
  • Coopérative de femmes d’naplouse

La coopérative de femmes d’Awarta

Awarta, village de Naplouse, est célèbre pour son huile d'olive ainsi que pour ses amandes, ses raisins et ses citrons. Bien qu’il s’agisse d’une communauté conservatrice, les femmes d’Awarta sont suffisamment fortes et jouent un rôle important dans la société. Les cinq membres du comité de femmes d’Awarta ont créé ce centre axant ses actions

La coopérative de développement rural – Aizarieh

Les femmes de la coopérative de développement rural s'emploient à changer et améliorer et la situation des femmes dans le village. Très accueillantes et toujours heureuses de rencontrer de nouvelles personnes, de partager leurs histoires, faire découvrir et vendre des spécialités faites maison: confiture, « Labneh » (fromage frais à pate fraîche au goût légèrement citronné), Chilli

Société Caritative des femmes de Bani Na’im

La Société Caritative des femmes de Bani Na’im a été fondée en 2005. Son but est d’éduquer et sensibiliser les femmes et les enfants à l’importance de leur rôle dans la société. Il contribue à l'autonomisation des femmes en améliorant leur statut économique et social en soutenant des projets de petite taille et générateurs de

Coopérative de femmes d’Adh-Dhahriya

Dans le village d'Adh-Dhahriya, dans les ruelles de la vieille ville, règne l'atmosphère familiale palestinienne. Les femmes de la coopérative se rencontrent, commencent à préparer le petit-déjeuner ensemble avant de débuter le travail d’équipe. La directrice générale l’affirme « Si les femmes s'unissent, elles peuvent réaliser l'impossible.» En conséquence, la coopérative est née, ciblant en particulier

Coopérative de femmes de Sanur

La coopérative de femmes de Sanur est située à l’entrée la plus au Sud du village, à une bonne distance du centre. Elle a pour objectif principale la vente de leurs productions artisanales, la préservation de leur culture et la transmission d’une image positive de leur communauté. Créée dans le but de changer les choses

Coopérative de femmes de Shawawreh

Lorsque vous arrivez au village de Shawawreh, à l’Est de Bethléem, assurez-vous de rendre visite à la coopérative de femmes, les visiteurs y sont toujours les bienvenus. Vous vous verrez offrir un petit-déjeuner typique, à base de al Duqqa (mélange de graines, de noix et d'épices du Moyen-Orient) et thym sauvage de saison. Considérée comme

Coopérative de femmes arabes de Beit Sahour

Produits: Denrées alimentaires, artisanats locales, tissage de tapis, recyclage de papiers réutilisés dans la fabrication de cartes décoratives. Visiter leur site web Et leur cuisine Contact: Basma Jacaman 2772022/0598225190 Email: albasma@womenunion.ps Practical Info LocationContactLocation Beit Sahour, Bethlehem region Contact Contact: Basma Jacaman 2772022/0598225190 Email: albasma@womenunion.ps

Coopérative de femmes de Dar Salah

Œuvrant pour la liberté et l’indépendance des femmes, ciblant particulièrement les enfants, les jeunes, les pauvres et les personnes dans le besoin, la coopérative de femmes de Dar Salah travaille étroitement avec d'autres coopératives, et coopère avec de nombreuses autorités locales ainsi qu'avec des centres pour les personnes dans le besoin. Son but : améliorer la

Coopérative de femmes d’Artas

Lors de votre visite à Bethléem, ne manquez pas d'explorer la magnifique vallée verdoyante d'Artas et allez rendre visite à la coopérative de Femmes pour découvrir les délices culinaires traditionnels de la région. En provenance direct de la communauté agricole locale, qui s'efforce de mettre en valeur le patrimoine culturel par le biais de l'éducation,

Coopérative pour la production agricole de Dura

Le long des rues animées, près d’Hébron vous vous trouverez face à la Coopérative pour la production agricole de Dura sur le marché local ; vous pourrez voir sur les étagères leurs articles dont le maftoul (couscous), des produits laitiers (labaneh, fromage, yaourt séché), des raisins secs, des diebs (sirop de raisin), de la confiture de

Coopérative de femmes de Burqin

La Coopérative de femmes du village de Burqin a la chance d’avoir à disposition une cuisine et une grande salle de réunion dans le Palais Jarrar qui a été restauré et jouit du soutien de la municipalité locale. La magnifique maçonnerie et le carrelage ont été restaurés grâce au soutien financier de l’USAID. Dans la

Coopérative d’Ubeidiya Sabaya

Dans leur atelier situé dans le village d’Ubeidiya à Bethléem, un groupe de femmes palestiniennes fabrique de magnifiques tuniques brodées de motifs traditionnels avec le point de croix et le point tahriri (ou rishiq). Ce sont huit femmes qui travaillent actuellement depuis chez elles et qui brodent les motifs sur des pièces de tissu rectangulaires.

Femmes d’Arab Rashayda

Si vous traversez en voiture la région montagneuse et désertique de la Vallée du Jourdain, vous arriverez au village bédouin de Rashayida, à un peu plus de 12 kilomètres à l’est de Jérusalem. En 2011 des femmes du village y ont créé une coopérative pour s’entraider et générer des revenus grâce à la vente de

Coopérative de femmes du camp de réfugiés d’Aqbat Jaber

Intisar Akras vous accueille chaleureusement à votre arrivée aux portes de la Coopérative de femmes dans le Camp de Réfugiés d’Aqbat Jaber. Elle est la coordinatrice et est bientôt suivie de près par d’autres femmes de la coopérative. Dehors dans la cour, vous verrez une impressionnante « Mud House » (maison de terre cuite), un gîte construit

Association de femmes d’Al-’Auja

A quelques kilomètres au sud du centre de Jéricho se trouve l’Association de femmes d’Al-’Auja. La Présidente de ce centre, Lugna Massaid, vous recevra avec grand plaisir dans ses bureaux de la Sultan Company for Fresh Fruits où elle travaille aussi. Dans ses bureaux, Lubna présente avec enthousiasme les divers projets et produits de la

Coopérative de femmes d’Alatá

« La prise d’initiative » est peut-être ce qui décrit le mieux les activités des femmes de la Coopérative d’Alatá à Kafr Malek, petit village de la banlieue de Ramallah. C’est avec une modeste fierté que notre contact de la coopérative, Messada Mua’di, raconte l’histoire du bâtiment flambant neuf de la coopérative. Le bâtiment sur trois étages

Coopérative de femmes de Tuqu’

Les femmes occupent un bureau au premier étage de la mairie de Tuqu’et ouvrent fièrement leurs portes aux visiteurs. Dans cette pièce sont exposés de multiples travaux manuels. Parmi les nombreux tee-shirts, robes, sacs à main et oreillers brodés, une exposition de tapis tissés à la main attire l’œil. Ces tapis sont fabriqués par les

Coopérative de femmes d’Aqraba

Appartenant à la municipalité d’Aqraba, les principales activités de la Coopérative de femmes sont les ateliers de sensibilisation, la création d’emplois pour les femmes du village et le parrainage de camps d’été.   Le village d’Aqraba, situé dans la périphérie de Naplouse, est entouré de petites exploitations agricoles au milieu de magnifiques champs verdoyants. Lors

Association d’Arraba pour l’autonomisation des femmes

C’est dans l’Ancien Palais du village, dans la campagne enchanteresse aux portes de Naplouse, que se trouve l’Association d’Arraba pour l’autonomisation des femmes. Les femmes dévouées qui font partie de cette coopérative travaillent dur pour assurer sa survie. Même si la municipalité leur a donné la possibilité d’utiliser une grande pièce pour leurs réunions dans